10 Bonnes raisons de chanter

Cet article vous expose le bénéfice des Mantras en méditation. Vous découvrirez 10 bienfaits insoupçonnés du chant.

1) Chanter permet de réduire l’anxiété et la dépression

En combinant le son, la respiration et le rythme, les « mantras-méditations » ouvrent un circuit d’énergie à travers le corps et l’esprit qui régule la composition chimique de notre système interne et équilibre le fonctionnement des nos hémisphères cérébraux. C’est cet équilibre physico-chimique qui est responsable de nos émotions de peurs et d’angoisses. En harmonisant le système nerveux, le chant régularise le stress chronique et la tension quotidienne devenue normale dans nos vies « hyperstimulées ». Ainsi en équilibrant le système endocrinien, chanter normalise la production d’hormones ce qui équilibre nos humeurs et plus que tout notre sensation de bien-être !

2) Chanter libère des peurs et des névroses

Le chant nous délivre de la préoccupation excessive de nos corps et de nos problèmes matériels. Il nous délivre de la crainte de vieillesse et de la mort. On commence alors à s’identifier à la dimension infinie de l’âme et donc par conséquent à s’éloigner de nos habitudes névrotiques qui ne nous servent plus et qui ne semblent plus appropriées. En nous ramenant à ce qui est essentiel, le chant dissipe d’anciens schémas de fonctionnement. Relié par le rythme stable de la Terre et par les vibrations qui nous unissent tous, nos pensées s’accordent ainsi au mouvement sain universel. Tout comme le capitaine d’un bateau qui met sa voile au vent, se mettant ainsi hors de danger, c'est par les mantras que nous pouvons également nous dégager de nos propres mers houleuses et se diriger vers de nouvelles eaux claires.

3) Chanter est très relaxant

La puissance des mantras est signifiée dans les racines du mot sanscrit, MAN, signifiant l'Esprit et, TRA, signifiant la Délivrance ou la Projection. Ainsi, chanter des sons sacrés nous délivre de nos dépendances aux sens, de nos habitudes forcenées pour la recherche de gratifications, de plaisirs… Plaisirs qui sont et seront toujours passagers et limités - combien pouvez-vous manger ? Ou boire ? Ou achetez ? La satisfaction de ces sens ne nous comblera jamais réellement. Nous nous sentons toujours dans ces cas-là insatisfaits, non comblés avec un sentiment de culpabilité souhaitant ne jamais avoir succombé ou désirant toujours plus.

Chanter est un plaisir qui dépasse les sens et qui nous emporte au-delà des limites du temps et de l’espace (c’est pourquoi il n’est pas nécessaire de comprendre le mantra). Ainsi cela nous apaise à un niveau très profond, à un niveau cellulaire intérieur. Le chant nous permet de relier notre identité finie à la dimension infinie de notre « être ». Il nous soulage de la vue, des bruits et des stimulations du monde matériel et nous emmène dans un espace spirituel où la présence de Dieu nous remplit. Les besoins matériels sont réduits à une dimension plus petite et sont relativisés par rapport à des besoins plus essentiels tels que l’humanité, la fraternité, l’amour… A travers la douceur d’un lâcher prise confiant avec le chant, le mantra transforme le négatif en positif. Voilà une citation très intéressante : « Tout comme la musique a le charme d’apaiser une bête sauvage, de même, la mélodie spirituelle d’un mantra a le pouvoir d’apaiser le mental sans repos ! ».

4) Chanter engendre la compassion

Alors que le premier effet des mantras est de nous délivrer de nos esprits en perpétuelle agitation et de nos pensées obsédantes, le chant nous ramène surtout à nos expériences d’êtres incarnés avec une dimension d’ « êtres spirituels ». Il ouvre la dimension de nous-mêmes rattachée à une dimension bien plus grande, celle du « Grand tout », de l’Univers. Cela éveille notre part de lumière divine et d’amour inconditionnel ! Comme George Harrison le disait au cours de sa pratique de « chanting », chanter est une « connexion directe avec le divin ». Lorsque notre identité spirituelle est éveillée, nous expérimentons l’unité avec toute La Vie, ce qui ouvre nos cœurs et notre capacité de compassion et nous permet en conséquence de vivre nos existences matérielles libres de toute animosité, de jalousie et d’orgueil.

5) Chanter augmente l’immunité

Cela concerne l’hypothalamus, une des glandes très importantes du cerveau. Il s’agit de la « Tour de contrôle » du cerveau qui équilibre la communication entre le système nerveux et les glandes endocrines. Elle reçoit toutes les informations du corps entier avant de les transmettre en utilisant des circuits biochimiques de l’organisme. Ces transporteurs « messagers » tels que la dopamine et la sérotonine sont appelés les « hormones du bonheur » en raison de leur impact sur nos humeurs.

L'hypothalamus est comme le « Bureau » des fonctions, responsable de beaucoup de fonctions physiques que nous avons tendance à penser à comme automatique, comme la température, le métabolisme et le système nerveux, aussi bien que la sécrétion pituitaire, affectant tout, de l'humeur à l'appétit jusqu’au sommeil. C'est peut-être la liaison essentielle la plus importante dans le rapport corps-esprit.

Ce que les manuels occidentaux communs ne vous diront pas, c’est que c’est le souffle qui « tourne la clé » de ce super-circuit, ce centre central, ce cerveau d'intelligence.

Le souffle aide à ajuster tous les rythmes de notre corps non seulement les rythmes circadiens familiers mais aussi le rythme ultradien, le moins connu des rythmes, qui contrôle les cycles d'énergie d'échelle plus petite qui arrivent pendant la journée. Parce que l'on surmène souvent nos systèmes nerveux, ces rythmes sont complètement déséquilibrés. Mais par la technologie du son, nous pouvons commencer des « réparations ». Et quand le souffle est harmonisé aux sons, c’est remarquable! Les effets positifs sur le système parasympathique – c'est-à-dire la partie du système nerveux qui nous dit que tout va bien - sont multipliés, la réponse « guérissante » est déclenchée et cela se traduit par des guérisons effectives et une immunité plus forte.

6) Chanter, c’est facile

Vous n’avez pas à savoir chanter car ce n’est pas du chant au sens habituel du terme. Nous n’avons pas à apprendre des paroles complexes, à avoir le sens du solfège ni à évoluer sur scène en solo. Que l’on pratique seul ou en groupe, « chanter des mantras » produit ses effets puissants. Qu’il soit effectué d’une voix douce ou pleine voix, le chant apporte tous ses bienfaits dès qu’il est pratiqué avec le cœur et avec le ventre. Pour que l’effet soit encore plus optimisé, nous pouvons ajouter la concentration de notre attention sur le troisième œil (point situé entre les sourcils) et le placement de nos mains en « mudra » (position des doigts spécifique). Ces techniques sont simples et faciles à incorporer progressivement à votre pratique.

7) Chanter, c’est libre

Tout que vous devez faire est de le pratiquer !

Comme Krishna Das a dit, il ne fonctionnera pas si vous ne le faites pas! La seule chose nécessaire est un peu de temps et un coeur ouvert. Les bienfaits du chant ne peuvent pas être établis par le raisonnement et l'intellect. Ils peuvent seulement être éprouvés, ressentis par la dévotion, la foi et la répétition constante des mantras.

8) Chanter ouvre l’intuition

En énonçant les mantras, la langue touche certains points à l’intérieur de nos bouches, envoyant des signaux à l'hypothalamus qui, à son tour, règle l'activité chimique coulant dans toutes les parties du cerveau et de l'organisme. Cela pourrait être assimilé au fait d’enfoncer les touches d'un piano, à l’intérieur du coffre, un marteau rebondit en haut et frappe les cordes qui sont accordées pour produire une note spécifique et prévisible : derrière les rideaux un processus vibratoire remarquable se passe.

Le Rythme : Par la répétition du mantra, les modèles du son s’inscrivent sur le cerveau. L'inconscient devient conscient, l'automatique devient délibéré, le stupide devient cordial. La répétition nous libère de notre "fixation de destination", de notre besoin de se précipiter à la fin. La répétition est le point entier. Par la répétition, le mantra se déverse sur nous, comme les vagues de la mer qui nous mouillent progressivement. Il nous dissout dans l'unité qui est l'essence du yoga. Nous "mourrons" dans le sens où notre ego s'efface dans l'infini grâce au pouvoir éternel du son qui l’absorbe inévitablement.

La Projection : Quand nous chantons du point du nombril en articulant le mantra, nous stimulons non seulement le palais supérieur, mais nous faisons également vibrer le canal central par lequel le prana ou la force de vie circule – lequel a été reconnu par les yogis depuis des millénaires comme le shushmuna. On dit que ce processus duel nous emmène dans le royaume d'anahat, le royaume infini "sans limites."

9) Chanter augmente le rayonnement personnel

Nos pensées reflètent et affectent notre humeur, notre attitude et notre ténor général. Nos pensées sont des sons silencieux très subtils. De plus, les sons sont des vibrations électromagnétiques. Plus nos pensées sont raffinées, plus nos vibrations sont élevées, plus on se rapproche d’un niveau vibratoire élevé, plus on se rapproche de « notre pure essence divine ». L'univers entier a été construit sur le son, qui n’est autre qu’une vibration. En vibrant sur une certaine combinaison de sons, nous pouvons nous aligner sur divers niveaux d'intelligence ou de conscience. Ainsi, « chanter des mantras » est une méthode consciente pour contrôler nos humeurs et augmenter le niveau de fréquence à laquelle nous vibrons donc notre éclat et notre radiance dans le monde.

10) Chanter

En Inde et dans les traditions Dharmic qui utilisent la méditation de mantra comme une pratique régulière, vous constaterez qu’il existe un mantra pour chaque chose ou évènement - pour chaque maladie et chaque défi. Pour noter juste quelques exemples, dans la tradition tibétaine, le mantra Om Mane Padme Hum a été utilisé pendant des siècles pour invoquer les bénédictions de compassion. Dans la tradition hindoue, le mantra Om Ganesh est chanté pour la déité à la tête d’éléphant pour enlever des obstacles. Et, dans la tradition de Yoga Kundalini, le Siri Gaitri Mantra Ra Ma Da Sa est chanté pour la guérison.

A découvrir et à pratiquer sans modération !!!!

Écrire commentaire

Commentaires : 0